L’Engin

 

2006

Bois, fibre de verre et ciment modifié aux polymères

260 x 360 x 260 cm

Un avion s’est volatilisé, sans laisser de traces, dans le ventre du Pentagone. L’engin a disparu comme pièce à conviction pour réapparaître dans ce projet comme œuvre d’art. Il s’agit d’une interprétation libre du fuselage d’un moteur d’avion Rolls-Royce RB211. L’espace occupé par ce volume nous permet de mesurer cette gigantesque disparition.