2020.02.09 - 2020.04.05
La main du magicien dans la froide lumière du jour
Musée d'art contemporain des Laurentides, Canada
2020.05.08 - 2020.06.29
Ruhr Ding: Climate
Urbane Künste Ruhr, Germany
2020.03.26 - 2020.06.21
Zero Emission
Museum Leipzig, Germany
2020.03.17
Courant Vert
Espace EDF, Paris
2020.02.11 - 2020.05.12
Thresholds
Palais des Congrès de Montréal, Canada
2019.10.31 - 2019.12.08
Montréal ~ Habana : Rencontres en art actuel / Encuentros de Arte Contemporáneo
Havana, Cuba
2019.09.09
Poetry Lies In Between
CityLeaks Festival Center, Cologne, Germany
2019.05.20 - 2019.05.24
CoExistence
2019 ICRA-X Robotic Art Program, Palais des congrès de Montréal, Canada
2019.05.04 - 2019.07.13
Revolution
Biennale d’architecture et de paysage Versailles, Paris
2019.03.08 - 2019.04.13
Salle des maquettes
Galerie de l'UQAM, Montreal
2019.02.07 - 2019.05.18
Bonne conduite
Angoulême, France (FRAC Poitou-Charentes)
2019.02.20 - 2019.06.09
Thresholds
Âjagemô art space, Ottawa (Canada Council for the Arts)
2018.11.02 - 2018.11.04
Man Ray, Michel de Broin, Juliette Goiffon & Charles Beauté
Artissima, Turin (Galerie Eva Meyer)
2018.10.20 - Work in progress
Deviations
Vancouver Biennale, Vancouver
2018.09.13 - 2018.11.17
La conduite des conduites
Galerie Division, Montreal
2018.07.07 - 2018.08.12
Natura Loci
Magasin Général, Sainte-Madeleine-de-la-Rivière-Madeleine
2018.03.26
Michel de Broin & Kim Gerdes – Machines organiques, machines textuelles
École Normale Supérieure, Paris, France
2018.03.08 - 2018.04.17
Elective affinities
Galerie Division, Montreal
2017.08.17 - 2017.10.15
Thresholds
KM3 - A Public Art Event, Quartier des spectacles, Montreal
2017.06.30 - 2017.07.04
Mille spéculations
Bordeaux, France
NEWS ARCHIVES

2012.05.13 – 2012.09.30
Salons – Convivialité, Écologie et Vie Pratique
Domaine de Chamarande, Chamarande, France

Two new works commissioned by Domaine de Chamarande for their summer exhibition.



Tortoise (tunnel)2012, 400 x 229 x 220 cm

Tortoise est une œuvre en lien avec les usages du parc et la tradition du repas en plein air à Chamarande et l’appropriation des tables du parc par ses usagers. Sur le modèle de la « formation de la tortue » inventée par la légion romaine, l’oeuvre construit, à partir des tables de pique-nique, est une sorte de machine de guerre où les enfants peuvent se glisser et échapper à leurs parents. La banalité est bousculée par cette usage alternatif des éléments de mobilier.

 



Hangman, 2012, 350cm

Ce signal piéton pendu à son poteau accidenté soulève la question de l’espace public et des usages que nous en faisons. La ville d’aujourd’hui est façonnée pour l’automobile. Elle est essentiellement dédiée à la circulation et au stationnement, au mépris des piétons qui, chassés de la chaussée, sont considérés comme des usagers de seconde zone, en bordure des voies. Ce questionnement, inattendu dans un jardin, espace dédié aux piétons, joue sur la contradiction de l’expérience du visiteur à pied avec la place du piéton en ville. Il s’interroge sur l’espace public que nous voulons pour la ville de demain.