DendritesMille SpéculationsSeuilsMake Soccer Great AgainDendriteInterludeBloomTout est PossibleInterlaceTortoise CubeTortoise TunnelMajesticMehr LichtRévolutionCent PasMonumentTrancher dans la NoirceurLa Maîtresse de la Tour EiffelL’ArcOverflowLustreEncerclementShared Propulsion CarKeep on SmokingSuperficielleRéparationsRévolutionsMonochrome BleuTenir sans servir c’est résister (version autonome)Épater la GalerieTrouSolitudeEntrelacementTumescenceL’éclaireur Éclairé


Tenir sans servir c’est résister (version autonome)
   [2003]
Électroaimant, pile, clavier, diodes électroluminescentes, chargeur, caisse de transport.
18 x 29 x 20 cm
Collection du Musée des beaux-arts du Canada

Cette sculpture, dotée d’une pile et d’une mémoire, possède une certaine autonomie et peut adhérer à n’importe quelle surface métallique grâce à son électroaimant à forte capacité. Elle est munie d’une signature électronique qui permet à l’utilisateur d’armer et de désarmer l’aimant. Sans le numéro d’identification qui active ce dispositif, il est impossible de déplacer la sculpture solidement installée dans le lieu public. Lorsque l’électroaimant est activé, une horloge affiche la durée des piles. L’œuvre, par sa résistance, manifeste sa présence et se tient debout solidement, toute seule. Le compte à rebours fait penser à celui d’une bombe à retardement mais, contrairement à une bombe, à la fin du décompte, l’électroaimant tombe plutôt au sol.